Site de l'université de Franche-Comté
section psychologie

Patrice Cuynet

 

 

Professeur de Psychologie Clinique et Psychopathologique

 Psychanalyste Familial S.F.T.F.P.; A.I.P.C.F.

           Université de Besançon

  

  

 

            AXE 3 : CLINIQUE DES REPRESENTATIONS FAMILIALES et TRANSMISSION 

     

A ) - Recherche sur l'image inconsciente du corps du sujet et de la famille

 

1 ) Génographie Projective Familiale

 Cet axe de recherche vise à étudier sous un angle clinique et psychopathologique la représentation de l’image inconsciente du corps familial. Il vise tout d’abord à construire une méthodologie spécifique pour révéler les processus projectifs groupaux de la famille. Dans le souci de traiter de manière adéquate les problématiques familiales, mais aussi leurs incidences dans les pathologies individuelles, la démarche clinique s’appuie sur des épreuves projectives capables de révéler les configurations de la structure inconsciente des liens familiaux. C’est donc par le repérage de l’image du corps que sont étudiées les failles structurelles à tous dysfonctionnements groupaux, qui génèrent de la souffrance chez chaque membre. Ces derniers l’expriment au moyen de symptômes. Ainsi, le dessin libre de l’arbre généalogique, du fait qu’il est créé groupalement, est défini comme figuration d’un rêve d’autoportrait de la famille, qui se contemple dans son dessin. Ils rêvent le « corps familial ». L’arbre généalogique, produit de cette façon, devient une représentation projective, sorte d’icône corporelle du désir familial : c’est la mise en forme de leur « esprit de corps », de leur solidarité, de leur cohésion, de leur sentiment identitaire de familiarité.

 


2)L’espace habitat et l’enveloppe psychique

 Construire une méthodologie complémentaire de celle de l’arbre généalogique étudié selon un axe diachronique ,qui explore cette fois l’axe synchronique (ici et maintenant) des inter-relations subjectives des membres d’une famille. « L’habitat intérieur » (Eiguer A.), compris comme espace psychique spécifique au sentiment de familiarité et d’intimité (chez soi), donne une autre perspective à la notion de représentation de l’image inconsciente du corps familial. L’hypothèse centrale est que la famille a une manière personnelle d’investir un espace qui la contient. Elle se crée ainsi une sorte de moi-peau (AnzieuD.),cette enveloppe psychique familiale qu’elle emmènera partout au long de ses déménagements. Cet investissement de l’espace réel contenant va devenir la projection d’une image inconsciente du corps d’intimité, spécifique à la structure des liens psychiques de la famille. C’est en somme la projection à l’extérieur sur les objets réels de son monde interne;Le dessin libre de la maison imaginaire pour tous constitue une épreuve projective et collective familiale,que nous nommons « Spatiographie projective familiale »


 B) - La corporéité dans la famille


  1) OBESITE et IMAGE du CORPS chez l'adolescente et sa famille

Dans le cadre d’une étude portant sur la prévention des risques d’obésité chez les enfants et les adolescents(B.Q.R. 2010 et projet soutenu par la fondation de France), nous menons une recherche quantitative et qualitative sur la compréhension des processus psychiques de rechutes en fonction de la dynamique de la cellule familiale. Nous utilisons notre méthodologie projective spécifique au groupe-famille. (arbre malade ,arbre généalogique ,maison imaginaire) 
 

2) Le TEST de L' ARBRE MALADE

 Le thème proposé est celui de l’étude du test de l’arbre de Renée Stora, dans son adaptation avec le dessin de l’arbre malade. Cette étude est menée dans le cadre des travaux de la recherche fondamentale en clinique,vis à vis d'une population standart: en accord avec les différentes Ins­pections Académiques du Doubs, de Haute Saône, du Jura, du Territoire de Belfort. Elle se fait auprès d’enfants des 2 sexes scolarisés à l’école élémentaire. L’âge des élèves varie de 6 à12 ans. (Variables Sexe et Age). Une variable Type de classe est introduite selon que l’enfant est en classe « normale» ou en classe spécialisée (CLIS)

 

 


3) SOMATISATION et IMAGE DE SOI

Conjointement à la précédente une recherche utilisant l'épreuve du dessin de l'arbre malade sur une population hospitalisée pour atteintes somatiques (néphrologie,dermatologie,cancérologie...),est menée pour mieux comprendre le ressenti de la maladie et les mécanismes de défense par l'étude de l'image du corps a travers le test de l'arbre malade,le Rorschach


 

  MOTS-CLES: FAMILLE - PROJECTION - IMAGE du CORPS - TRANSMISSION - PSYCHOSOMATIQUE


 

PUBLICATIONS

1°) EDITIONS SCIENTIFIQUES D’OUVRAGES


 2010 - Sur quelle scène se joue la thérapie familiale psychanalytique? in La Scène,( ouvrage collectif à paraitre) dirigé par Ben Rejeb (Tunis)

 

 2010, CUYNET P, MARIAGE A, Corps en famille, éd In Press p 183

 2007, MARIAGE A., CUYNET P., Corporéité et Famille, éd P.U.F.C., p 237

 2003, CUYNET P. et Coll.,L’héritage, les enjeux psychiques de la transmission, coordinateur, éd. Lharmattan, p166

2002, La passion de l’Ancestral in Généalogie & Héraldique I, et II, éd. La vie généalogique Paris

 2000, L’impensable trajectoire du corps, in Transhumances, II, Discours, organisation et souffrance au travail, éd. P.U, Namur, Belgique.

 1999, Cuynet, Sophie de Mijolla, La Maison Familiale, in Le Divan Familial, 3, éd. In Press.

1998, Corps, lieu de mémoire, in Fêtes de Famille, Collection Exploration psychanalytique, Paris, éd. In Press, pp.181-185.

1997, Le goût à rien de l’anorexique, in Le Goût, Dijon, éd. Campus Universitaire, pp.359-364.

1980, L’image du corps en Dermatologie (essais psychosomatiques) THESE DE DOCTORAT de 3ème Cycle – STRASBOURG.

 

 2°) Articles dans revues Scientifiques à comité de lecture

 

 2010, CUYNET P. Coordinateur,Le corps Familial, N° 25, Le DIVAN FAMILIAL, Automne 2010

2010, PASTEUR R., CUYNET P., MARIAGE A., Psychosomatique de l'eczéma chez l'enfant,problématique d'indifférenciation au sein du groupe famille , évolution psychiatrique (accepté)

Au cours des dernières années :

 2009, PASTEUR R.,CUYNET P.,MARIAGE A. Le dessin de la maison de rêve dans les familles d'enfants souffrants de dermatites atopiques, Bulletin de psychologie,tome 62 (5), n° 503, 2009,p 445-456

2008, CUYNET P, La reconnaissance dans l’héritage, in Les liens de reconnaissance, Le DIVAN FAMILIAL, 20, Paris, éd In Press, P 47-59

2007, MARIAGE A, CUYNET P, GODARD B, Obésité et alexithymie : le poids des émotions, in PSYCHOLOGIE FRANCAISE.

2006, MARIAGE A, CUYNET P, JACQUOT M, Etude de la répercussion de la séparation parentale à partir du test de l’arbre généalogique, in revue DIALOGUE, N° 171

2006, CUYNET P, LAMI J A, MARIAGE A, L’arbre généalogique, une création familiale, in LE DIVAN FAMILIAL ,16.

2005, CUYNET P & coll, Le dessin d’une maison cryptoristique in Les métamorphoses familiales, Le DIVAN FAMILIAL, 14, Paris, éd In , In press p 123-136 2005, CUYNET P, L’image inconsciente du corps familial in Les métamorphose familiales, in Le DIVAN FAMILIAL, 15, Paris, éd. In Press, pp 43-58

2005, MARIAGE A, CUYNET P, CARAVELLI-ROUSELLE, l’obésité chez l’adulte à l’épreuve du Rorschach, in bulletin de psychologie, 58 (2) ,476, pp 207-219.

2004, CUYNET, P, MARIAGE, A., le dessin de l’arbre généalogique comme épreuve projective, in le DIVAN FAMILIAL,13, Paris , éd. In Press pp 163-182

2003, CUYNET P. et Coll.,L’héritage, les enjeux psychiques de la transmission, coordinateur, éd. LHAMARTTAN, p166

2002, CUYNET P., Image du corps et habitat, in L’’ESPACE, in Perspectives Psychiatriques, vol. 40, 5, éd. EDK, pp. 364-370.

2001, CUYNET P., La passion de l’ancestral, in Le DIVAN FAMILIAL, 7, Paris, éd. In Press, PP157-165

2001, CUYNET P., Les oripeaux du couple dans le divorce, in Revue DIALOGUE, 151, éd. AFCCC, pp. 21-27.

2001, CUYNET P., Le stade du miroir familial, in Identification dans les groupes, in Revue Société Française de psychothérapie de groupe, éd. ERES, pp. 127-137.

2000, CUYNET P., Arbre généalogique, représentation de l’image du corps familiale, in Revue ACTUALIDAD PSYCOLOGICA, ARGENTINA, n° 279, pp.2-7.

2000, CUYNET P., Habitat et Identité. In La Signification Familiale des Objets. In Revue DIALOGUE, 148, Paris, éd. AFCCC, p.3-16.

2000, CUYNET P., Naissance et paroles oraculaires. In Destin des Mythes Familiaux, in Le DIVAN FAMILIAL, 4, Paris, éd. In Press, pp.83-93.

1999, CUYNET P., de MIJOLLA-MELLOR S., Introduction à la visite. In La Maison Familiale. Le DIVAN FAMILIAL, 3, Paris, éd. In Press, p.7-9.

1999, CUYNET P., Dessin de la maison de rêve. In La Maison Familiale. Le DIVAN FAMILIAL, 3, Paris, éd. In Press, pp.59-71.

1998, CUYNET P., Le dessin familial de l’arbre généalogique, in secret de famille, in Revue DIALOGUE, n° 140, Paris, éd. Eres, pp.6-20.

1998, CUYNET P., L’arbre généalogique en thérapie familiale. Le DIVAN FAMILIAL,1, Paris, éd. In Press, pp.77-92.

1996, CUYNET P., Image du corps familiale et arbre généalogique. In Aux Sources du corporel, SFPPG, 24, Paris, éd. Eres, pp.161-170.

1994, CUYNET P, Le corps sémaphorique, in Le Groupe Familial en Psychothérapie, Revue de psychothérapie de Groupe, 22, éd. Erès, pp. 131-143.

1992, CUYNET P., Penser le corps, de la plaie à la plainte, in Perspectives Psychiatriques, 33/III, pp. 133-137.

1980, CUYNET P., Image du corps et Urticaire, in Psychologie médicale 12, 2, pp. 407-410

 

Publication scientifiques dans revues spécialisées :

1999, P.CUYNET, , L’enfant malade et le Test de l’Arbre, in JOURNAL DES PSYCHOLOGUES, 167, pp. 46-51, 

 1997, P.CUYNET, Médiation familiale et effets limites, in Revue MEDIATION APMF, 4, pp. 14-20