Site de l'université de Franche-Comté
section psychologie

 

Master sciences Humaines et Sociales

 Mention Psychologie

Spécialité : Clinique Psychopathologique, Clinique de la Famille (CPCF)



 

 

Responsable  : Almudena SANAHUJA

Equipe pédagogique :

Professeurs :  Houari MAÏDI, André MARIAGE, Denis MELLIER, Almudena SANAHUJA
Maîtres de Conférences : Rose-Angélique BELOT, Magalie BONNET, Alexandra LAURENT (Hdr)

Autres enseignants, psychologues et intervenants extérieurs

Laboratoire d’accueil : Laboratoire de Psychologie, EA 3188. Les enseignements s'appuient plus particulièrement sur les recherches conduites dans le cadre de l'axe « Intersubjectivité et corporéité, groupe et famille »

 

La spécialité "Clinique Psychopathologique, Clinique de la Famille" assure à l'étudiant une formation de base en clinique et psychopathologie tout en lui proposant une approche originale du fonctionnement psychique de l'individu envisagé dans ses liens, dans ses groupes et notamment dans sa famille. Cette mise en perspective intersubjective de la vie psychique permet une étude de la dimension transgénérationnelle de la souffrance d'un sujet, de ses traumatismes, ainsi que des liens qui fondent le rapport à son corps, à son image ou à ses enveloppes psychiques. Cette approche clinique offre l'avantage de mieux saisir, - à travers des méthodologies éprouvées (bilans projectifs et observation psychanalytique) ainsi que de nouvelles épreuves projectives spécifiques aux familles- les éléments interactionnels et fantasmatiques transmis dans la problématique de l'individu et de son entourage en souffrance. Dans ce contexte, une attention particulière sera accordée à la particularité des dispositifs que le clinicien doit pouvoir alors mettre en place en équipe pour permettre le développement d'une demande et d'une prise en charge.

   Ce Master  propose une formation professionnelle de psychologue capable de prendre en charge la souffrance psychique des individus en lien avec leurs familles et leurs attaches sociales.

   Par les connaissances acquises dans les domaines de la psychologie clinique, de la psychopathologie, de la psychanalyse et d'autres disciplines ce praticien, psychologue, peut, grâce à la maîtrise d’outils théorico-cliniques et de la pratique méthodologique qualitative et quantitative spécifiques, répondre à une demande de diagnostic, de conseil et de relation thérapeutique face aux problématiques de conflit et de souffrance du sujet ou des groupes.

   Il est donc appelé à intervenir dans les lieux institutionnels de soins aux personnes, de prise en charge du handicap et de marginalisation, dans des espaces de prévention, mais aussi dans les situations de crise et de conflit.

   Il a encore un rôle d’interface entre les individus, la famille et la société pour un accompagnement et un soutien psychologique. Il a les compétences techniques pour conduire des bilans psychologiques sur le plan psychométrique, clinique et psychopathologique ; d’une part dans le domaine de l’enfant, de l’adolescent, de l’adulte et la personne âgée, et d’autre part auprès des familles concernées par le dysfonctionnement et la souffrance. Il doit être capable de s’adapter à d’autres formes de suivi individuel et groupal (soutien psychologique, psychothérapie individuelle, analyse et dynamique du groupe, technique de médiation, thérapie familiale …).

Le titulaire de ce diplôme pourra exercer toutes les activités que  permet le titre de psychologue avec une spécialisation sur l’approche cliniques et psychopathologique et une connaissance plus précise des familles, groupes et institutions. Il pourra notamment évaluer le fonctionnement psychique d’un individu, d’une famille, d’un groupe ou d’une équipe,  mettre en œuvre un projet d’intervention ou de soin, conduire une prise en charge ou une action spécifique au regard de ce projet et participer à évaluer les résultats de ces actions.

 

Deux parcours sont possibles, dans un cas l'étudiant accède directement à une voie professionnalisante, dans l'autre cas, le parcours recherche, l'étudiant développe un objectif de recherche. Ce Master propose ainsi la possibilité d'une formation à la recherche en clinique et psychopatholgie, pour pouvoir préparer ultérieurement une thèse. Le travail s'effectue alors sous la direction d'un Directeur de Recherche appartenant au Laboratoire.

 

Les domaines d’activités visés

- Les services hospitaliers de différentes spécialités médicales : maternité, pédiatrie, neurologie, soins palliatifs, cancérologie

- Psychiatrie et Santé mentale

- Les institutions d’aide au handicap, IME, SESSAD, ESAT, Foyer d’adultes handicapés, FAM, CAMSP etc.

- Domaine de l’Aide Sociale à l’Enfance, placement, foyer de l'enfance, MECS etc.

- Domaine de l’Enfance et de la Petite Enfance : CMPP, crèches, Protection Maternelle Infantile etc.

- Domaine du Judiciaire, du Pénitentiaire et de la Famille

- Lieux d’intervention : situation de conflit, de marginalisation entre l’individu, la famille et la société

- Structures d’accompagnement et de soins : Addictologie, alcoologie, toxicomanie, troubles alimentaires, troubles du comportement et déviance, dysfonctionnement de la parentalité.

- Le secteur de la recherche en psychologie clinique et les domaines du soin, de la famille, de la parentalité, des institutions, des troubles somatiques, du corps et de la psychopathologie.

 

Les unités d'enseignements

M1 Master 1ere année

(voir la présentaion du Master 1)

M2 Master 2° année

Accès après sélection des candidats, à consulter la présentation générale du master

S3. Premier semestre :

UE 1 : Actualité de la clinique psychopathologique et du droit de la famille : 24 heures CM ;24h TD

UE 2 : Clinique du couple et de la famille: 24 heures CM; 24h TD

UE 3: Clinique des épreuves projectives: 24 heures CM ; 24 TD

UE 4 : T E R (suivi individuel), Stage et élaboration des situations de stage en demi-groupe (24 heures TD)

UE 5 : Transversale: langue 18h TD ; projet professionnel (par petits groupes) 18h TD

S4. Deuxième semestre :

UE 1 : Applications cliniques:48 heures TD

UE 2 : Clinique et Psychopathologie du couple et de la famille:24h CM: 24h TD

UE 3 : Clinique du bilan psychologique: 24h CM; 24hTD

UE 4 : T E R (suivi individuel), Stage et élaboration des situations de stage en demi-groupe (24 heures TD)

UE 5 : Clinique des dispositifs de soin et de médiation

Chaque UE a une valeur de 6 ECTS.

Pour le Parcours Recherche, voir le Master Recherche, la base de l'enseignement est identique mais un enseignement spécifique a la recherche est proposé.

 

Le Stage professionnalisant ( 500h ou 170 demi-journées minimum)

   Le stage se déroule conformément à l’Arrêté du 19 mai 2006 relatif aux modalités d’organisation et de validation du stage professionnel prévu par le décret n° 90-205 du 22 mars 1990 modifié fixant la liste des diplômes permettant de faire usage professionnel du titre de psychologue.

   Stage d’autonomisation et de pratique (minimum de 500h) avec implication active du stagiaire aux activités du psychologue en institution, suivis de prise en charge, participation et animation de réunions avec les équipes, les stages correspondent à la particularité de chaque formation, parcours spécifiques et projet professionnel.

   Ainsi ils permettent à l'étudiant de mettre réellement en pratique les concepts et les outils méthodologiques acquis dans les enseignements théoriques. La nature du stage doit être qualifiant au regard des compétences attendues de futur psychologue. Grâce à un encadrement par des professionnels qualifiés agréés par l’Université et une supervision de stage, le psychologue en formation doit pouvoir acquérir les aptitudes nécessaires pour garantir à toute personne prise en charge un haut niveau de compétences professionnelles conformément au Code de déontologie des psychologues et à son éthique.

 

Titre de psychologue

   Les titulaires de ce Master qui ont suivi  le parcours « professionnel » ET qui ont obtenu la licence de psychologie (ou une validation des acquis professionnels octroyant ce diplôme) obtiennent le titre de psychologue (Loi n° 85-772 du 25 juillet 1985 et Décret 90-255 du 22 mars 1990). Les titulaires de ce Master qui ont suivi le parcours « recherche » ET qui ont une licence de psychologie obtiennent également le titre de psychologue s’ils ont accompli un stage professionnel (en plus du stage recherche) d’une durée minimale de 500 heures achevé au plus tard un an après la formation théorique. Ces étudiants devront faire part de leur intention lors de leur inscription.