Site de l'université de Franche-Comté
section psychologie

Master sciences Humaines et Sociales

mention psychologie  

Spécialité : Intervention psychosociologique : travail et santé
  

Présentation

Responsable pédagogique : Michel Boutanquoi

Laboratoire d’accueil : Laboratoire de Psychologie, EA 3188

 

Les enseignements s'appuient plus particulièrement sur les recherches conduites dans le cadre de l'axe "Travail, Santé, Professionalisation".

 

La spécialité « Intervention psychosociologique : travail et santé » (IPTS) s’inscrit préférentiellement dans les domaines de:

 

 

  •   la psychosociologie clinique   
  •   la psychologie sociale   
  •   la psychologie du travail
  •   la psychologie de la santé.   

 



  ◊ Cette spécialité professionnelle vise à former des psychologues praticiens sensibilisés :

  •  à l’analyse des situations de travail
  • aux pratiques professionnelles
  • aux  dimensions individuelles et collectives, psychiques, comportementales et sociales.

 

  Les compétences concernent directement l’intervention psychosociologique dans le champ des institutions et des organisations (analyse dela demande, posture d’intervention et maîtrise des dispositifs de travail), dans le champ des régulations d’équipe (violences institutionnelles, crises dans les équipes, épuisement au travail) et de remédiation auprès des collectifs de travail (audit, régulation, prévention).

 

  L’objectif est l’acquisition des compétencesprofessionnelles théoriques et pratiques, en conformité avec les exigences de la profession (Accès au titre de Psychologue et observance du Code de déontologie des Psychologues). Le stage professionnel s'impose comme un élément majeur professionnalisant pour la future formation du psychologue.

 

   Le module qualifiant du stage en institution pour la finalité professionnelle est couplé avec de l’analyse de la pratique.

    En parallèle de l'obligation d'une Ue de méthodologie, un stage d’insertion en Laboratoire caractérise la «finalité recherche ».

 Le Master Intervention psychosociologique : travail et santé se positionne autour de quatre objectifs:

 

   1) analyser les conduites en situation réelle et les compétences qu’elles mobilisent, développent ou refreinent chez les sujets, en articulant les dimensions individuelles et collectives, psychiques et sociales, (inter)subjectives et organisationnelles.

 

   2) retenir le sens et l’enjeu des retentissements subjectifs des situations de travail (violence et harcèlement, burn out…) tant sur le sujet individuel que social (groupe, équipe, institution)

 

    3) développer des compétences dans l’analyse et l’évaluation des pratiques professionnelles, dans la régulation des problèmes liés à la souffrance au travail (burn out, violences,etc.), dans la mise en place d’actions de prévention primaire et secondaire.

 

    4) être en mesure de comprendre et d’accompagner ceux laissés en dehors du champ du travail (marginalisation et exclusion sociale) ou en situation de grande précarité (entreprise d’insertion, etc.)

 

   Ce master présentera les connaissances actuelles nécessaires à la mise en oeuvre de démarches variées d’intervention selon deux sensibilités :

 

    -  en psychologie sociale, de la santé et du travail : stress, burn out, souffrance et stratégies d’ajustement, croyances et représentations. Il insistera sur la nécessité de prendre en compte les connaissances actuelles en matière de santé au travail et outillera les futurs psychologues sur les moyens d’établir des diagnostics rigoureux préalables à toute intervention.

 

  - en psychosociologie : approche psychosociale clinique des groupes et institutions, représentations et imaginaires, recherche-action et observation participante… Il insistera sur la nécessité d’une élaboration contextualisée des dispositifs d’intervention, variés et différenciés : groupe de régulation, de supervision, d’analyse des pratiques, de recherche-action.

recrutement Recrutement

   Ce master s'adresse prioritairement à des étudiants titulaires d'un master 1 en psychologie avec une orientation en psychologie sociale. Il est ouvert à des étudiants avec d'autres orientations en psychologie à condition que leur projet soit centré sur les questions du travail et de la santé.

   Le recrutement s'effectue sur dossier (lettre de motivation, relevés de notes) et sur audition.

 

DébouchésDébouchés :

 

    Le Master SHS, mention Psychologie, spécialité Intervention psychosociologique ; travail et santé propose une formation professionnelle de psychologue capable d’intervenir dans le cadre de situations de travail multiples dans lesquelles les sujets, les groupes et les collectifs se trouvent concernés par les problématiques de la souffrance, de l’épuisement professionnel, des différentes formes d’agressions et de violences.

   Il permet d’acquérir les compétences professionnelles théoriques et pratiques, en conformité avec les exigences de la profession (accès au titre de psychologue et observance du Code de déontologie des psychologues).

 

   Le travail, en tant qu’activité et en tant que valeur sociale, ne se réduit évidemment pas aux contours de son inscription dans le champ des entreprises et des institutions ; il convoque tout autant les positions et les conduites de ceux qui ne s’y trouvent pas encore, de ceux qui ne s’y trouvent déjà plus, de ceux qui en sont exclus, etc.

   En ce sens, le master « Intervention psychosociologique : travail et santé » se préoccupe aussi des métiers du psychologue engagé à travailler auprès de populations exclues du champ du travail qui ont avec lui des rapports compliqués par des trajets de vie difficiles (personnes incarcérées, handicapées, désaffiliées, etc.), comme auprès de populations aux franges du monde du travail (jeunes déscolarisés ou en phase d’entrée dans le travail, retraités jeunes ou seniors, etc.)

 

   Le psychologue est amené à intervenir dans des situations variées où se posent pour le sujet et les groupes la question du travail, du « travailler », dans une démarche référée à une compréhension plurididisciplinaire des réalités engagées.

   Les connaissances sur lesquelles le Master s’appuie relèvent fondamentalement de la psychologie sociale et de la santé, et de la psychosociologie clinique. Par ailleurs, l’abord des dimensions impliquées par la problématique du sujet au travail suppose de la part du psychologue en formation une appropriation critique de référents disciplinaires des sciences humaines et sociales : ergonomie, psychologie cognitive, sociologie du travail et des organisations, sciences de l’éducation et de la formation.

 

 

 

   Le psychologue est donc appelé à intervenir dans les entreprises ordinaires en ce qui concerne les questions de prévention de la souffrance au travail et dans divers lieux institutionnels. La problématique santé et travail s’y pose soit du côté des bénéficiaires ou des usagers, (CAT, entreprises d’insertion par l’économique, mission locales, structures associatives luttant contre l’exclusion ou la marginalisation), soit du côté des professionnels eux-mêmes (violence institutionnelle, conflits dans les groupes et les équipes, dispositifs d’analyse des pratiques professionnelles, ou de bilan d’orientation, etc.

 

   Les domaines d’activités visés sont de ce fait multiples :

 - Interventions dans les groupes d’analyse des pratiques professionnelles, d’évaluation des dispositifs institutionnels, d’accompagnement des équipes.

 - interventions dans  les entreprises pour les audits de stress, dans le cadre de la prévention du burn out au travail, dans la régulation des conflits et des violences institutionnelles

 - travail dans le secteurs du recrutement, du bilan et de l’accompagnement d’orientation professionnelle, et de la gestion prévisionnelle des emplois et compétences (CIBC, AFPA, Missions locales, etc.)

 - travail dans des services hospitaliers de différentes spécialités, en tant que psychologue du personnel, dans des institutions d’aide au handicap et à la réadaptation sociale par le travail, de lutte contre l’exclusion et la marginalisation sociale

 - travail dans le domaine du Judiciaire, du Pénitentiaire, en particulier au regard de la fonction psychologique du travail dans les processus de réintégration sociale

 

 

 

Rentrée 2017

Pour l'année universitaire 2017-2018, la sélection s'effectuera toujours à la fin de l'année de master 1.

Les candidatures seront reçues via une application sur le site de l'université.  (Un lien sera mis sur cette page).

Pour le master IPTS, il sera possible de candidater entre le 15 mai et le 26 juin.

La sélection se fait d'abord sur dossier (il faut donc veiller à transmettre toutes les pièces demandées) puis sur entretien.

L'équipe pédagogique se réunira le 28 juin pour étudier les dossiers. Les candidats dont le dossier aura été retenu seront auditionnés le lundi 3 juillet.

Equipe pédagogique

Dominique Ansel, Mcf

Xabi Borteyrou, Mcf, Hdr

Michel Boutanquoi, Mcf Hdr

Florent Lheureux, Mcf

Jean-Pierre Minary, Pu

Didier Truchot, Pu

Enseignants de l'Ufc intervenants dans la formation

Maryse Bournel-Bosson, Mcf

et des intervenants professionnels

UeLes unités d'enseignements:

 

  Semestre 1

 

  • UE1: Situations de travail et intervention du psychologue A
  • UE2: Stress et souffrance au travail A 
  • UE3: Collectifs de travail : conflits, violences et régulation 
  • UE4: Stage et Ter 1 
  • Unité transversale : 18 h de langues

                                   18 h Projet professionnel

 

  • UE spécifique recherche 

 

   Semestre 2

  

  • UE1: Situations de travail et intervention du psychologue B 
  • UE2: Stress et souffrance au travail B
  • UE3: Compétences individuelles et collectives
  • UE4: Stage et Ter 2
  • UE5: Professionalité et pratiques du psychologue

 


stageStage (170 demi-journées minimum):

 

 Le stage se déroule conformément à l’Arrêté du 19 mai 2006 relatif aux modalités d’organisation et de validation du stage professionnel prévu par le décret n° 90-205 du 22 mars 1990 modifié fixant la liste des diplômes permettant de faire usage professionnel du titre de psychologue. Stage d’autonomisation et de pratique avec implication active du stagiaire aux activités du psychologue en institution, suivis de prise en charge, participation et animation de réunions avec les équipes.

TitreTitre de psychologue

 

   Les titulaires d’un master à finalité « professionnelle » ET de la licence de psychologie (ou d’une validation des acquis professionnels octroyant ce diplôme) obtiennent le titre de psychologue (Loi n° 85-772 du 25 juillet 1985 et Décret 90-255 du 22 mars 1990). Les titulaires d’un master à finalité « recherche » et de la licence de psychologie obtiennent le titre de psychologue s’ils ont accompli un stage professionnel (en plus du stage recherche) d’une durée minimale de 500 heures achevé au plus tard un an après la formation théorique. Les étudiants devront faire part de leur intention lors de leur inscription.

 

suiteDoctorat


 La poursuite d’étude peut se faire vers un Doctorat en Psychologie. Les lieux d’activité pour le psychologue chercheur peuvent encore être : Organisme public d'études et de recherche (CNRS, INRA...), laboratoires universitaires, services d'études de l'administration publique et des collectivités territoriales, services d'études d'une grande entreprise ou d'organismes professionnels, cabinets d'études et de conseil.

suite